Changer son dock

Written by Vivian in Mac
 Tweet

Lorsque vous téléchargez un dock, la plupart du temps vous obtiendrez un fichier icontainer (fichier CandyBar) ou bien encore un fichier dockSD3 (fichier SuperDocker), ces derniers sont cependant plus rares. Ces fichiers sont des installateurs qui installeront automatiquement le dock dans le logiciel pour une application des plus simples.

Parfois les artistes ajoutent les ressources pour vous permettre d’installer manuellement le dock ou bien de créer simplement vos propres mods (par exemple, prendre l’indicateur d’un dock et le mettre avec le fond d’un autre). Il est rare que seules les ressources soient fournies, mais cela peut arriver, dans ce cas pas d’affolement vous n’aurez pas à passer par une installation manuelle si vous ne le désirez pas car les logiciels CandyBar et SuperDocker permettent d’ajouter les fichiers sans passer par un icontainer ou un dockSD3.

Avec un fichier icontainer ou dockSD3

Pour gérer ces fichiers deux logiciels s’offrent à vous, SuperDocker et CandyBar. Au niveau des docks la différence fondamentale entre ces deux logiciels est que SuperDocker gère les deux formats de fichiers alors que CandyBar ne gère que l’icontainer. Cependant, vous ne rencontrerez que très rarement (voir jamais) des fichiers dockSD3.

Pour l’installation d’un dock via ces fichiers, rien de plus simple. Vous n’aurez qu’à cliquer dessus et votre logiciel installera le dock dans sa bibliothèque.

Dans SuperDocker, le dock s’ajoutera en bas de la colonne latérale, sélectionnez le et vous n’aurez plus qu’à appuyer sur appliquer pour changer votre Dock.

Dans CandyBar, lorsqu’un dock est disponible dans un icontainer, un bouton “Use this dock” avec un aperçu du dock est visible, appuyez simplement dessus et puis “Apply the dock”.

Et le dock 2D?
Certains docks comme et dock Niqu proposent une version 2D du dock. La version 2D d’un dock est sa version affichée lorsque celui ci est mis à droite ou à gauche de l’écran, cependant grâce à SuperDocker vous pouvez afficher le dock 2D aussi lorsque le dock est en bas, pour cela voyez le test de SuperDocker.
Pour voir ou gérer la version 2D d’un dock, dans CandyBar cela se passe dans la même fenêtre que le dock 3D, en dessous sous Simple Dock. Et dans SuperDocker cliquez simplement sur 2D au dessus du détail du dock.

Avec les ressources.

Vous pouvez aussi simplement glisser les ressources du dock dans CandyBar ou dans SuperDocker.
Dans SuperDocker glissez les simplement sur l’image du dock en allant sur Dock et puis personnalisez votre dock, dans CandyBar glissez le fichier scurve comme background, le séparator et les 3 indicateurs suivant les tailles.

Vous pouvez ensuite les appliquer mais aussi les enregistrer comme nouveaux docks. Pour l’enregistrement ou la création de dock, voyez le tutoriel sur la création d’un dock.

Avant l’apparition de SuperDocker ou de la troisième version de CandyBar ajoutant la gestion des docks, nous devions installer les docks manuellement. Une manoeuvre que je vais vous expliquer ici et qui ne sera utile que si vous ne voulez pas passer par un de ces logiciels, que vous possédez les ressources et que vous n’avez pas peur de la bidouille.

Il vous faudra vous rendre /Système/Bibliothèque/Core Services/Dock.app/, cliquer droit et “Afficher le contenu du paquet” ensuite vous diriger vers /Contents/Resources/ et y déposer vos ressources en remplaçant celles d’origine. Attention, faîtes toujours une sauvegarde du dock.app original.

Ensuite il vous faudra relancer le dock manuellement. Pour ce faire, ouvrez le terminal et tapez, killall Dock.
Pour revenir au dock originel vous n’aurez qu’à remettre le dock.app soigneusement sauvegardé.

Si vous avez des questions n’hésitez pas!


0 comments

Leave a Reply

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Submit

Notify me of followup comments via e-mail. You can also subscribe without commenting.